Close
Shopping Cart
Your Cart is Empty

Véritable Cadeau de la Nature

  • Caconnier ou Canonnier

Porte bonheur , et Prospérité .

"Olho de cabra" ou Tintoria au Brésil "Huayruro" au Pérou "Nene" en Amérique centrale. Cette graine possède des vertus de porte-bonheur au Pérou où ils s'en servent d'amulette pour avoir de la chance et se protéger des influences négatives. Il est coutume d'en laisser dans son porte feuille pour qu'il reste rempli.

Au Brésil, c'est un symbole de prospérité.


C'est une graine qui vient d'un

grand arbre de l'espèce des "Ormosia" vivant principalement dans la jungle tropicale d'Amazonie jusqu'en Amérique Centrale. On en trouve également dans les forêts denses et humides des Antilles.

  • Ivoire Végétal, Corozo ou Tagua

Cette graine est une véritable alternative à l'Ivoire, évitant ainsi le massacre des éléphants...

Le Tagua ou Corozo est une graine provenant d'un palmier.


Les arbres produisent chaque année environ 20 kg de graines, parfois beaucoup plus.

C'est à peu près le poids des défenses récupérées sur un éléphant de 6 tonnes. Les Indiens Quechuas utilisaient déjà le palmier pour façonner des bijoux et divers objets. 

On le trouve au cœur de la forêt amazonienne en Équateur, en Colombie, au Pérou, et dans d'autres pays du monde où il a été introduit.

Avant de mûrir, le fruit de ces palmiers contient un lait sucré que les Indiens apprécient.

Puis cet albumen se durcit et devient blanc, comme de l'ivoire, d’où son appellation; Ivoire végétal.

  • Rudraksha, Larmes de Shiva

La légende raconte qu’au cours de l’une de ses méditations Shiva eut une vision des souhaits et des souffrances du monde qui le fit pleurer. Une larme tomba sur le sol et donna naissance à un arbre dont les graines sont depuis appelées "larmes de Shiva".

La tradition attribue de nombreuses vertus et pouvoirs aux Rudraksha, celles ci sont portées comme un talisman par ceux qui veulent s'attirer les bienfaits et bénédictions de Shiva.

Ces graines sont aussi utilisées dans la tradition Bouddhiste Tibétaine pour réaliser des Mala pour les pratiques de protecteurs du Dharma. 

La tradition Védique assure que les graines Rudraksha ont un effet bénéfique sur l'organisme et peuvent ralentir le vieillissement et ainsi aider leur porteur à avoir une longue vie.

Le fait de porter ces graines aide à équilibrer le fonctionnement des différents organes et peut éviter de développer certains maux tels problèmes cardiaques par exemple, chaque type de Rudraksha a d'après les textes anciens un effet spécifique sur la santé.

Certains chercheurs ont démontré scientifiquement que les graines Rudraksha ont un très fort potentiel électromagnétique et également un effet certain en acupressure. Le fait de porter des Rudraksha apporte également rapidement le calme mental et la sérénité au porteur.

  • Œil de Bœuf, Œil de Bourrique

Traditionnellement conservé dans la maison pour éloigner le mauvais œil, l’œil de bœuf est considérée comme un véritable porte bonheur dans de nombreuses régions du monde.

A maturité, de nombreuses gousses et graines tombent à la rivière puis flottent jusqu'aux océans. On en trouve aux Antilles, en Amérique du sud et même a des milliers de kms quand elles échouent sur une plage après un long voyage...

  • Jupati

La graine de Jupati provient d'un palmier Brésilien dont la hauteur peut atteindre 45 mètres. Leurs fruits sont mangeables et la chute (l'automne) de graines est spontanée quand ils atteignent la couleur marron foncé. On le rencontre au bord des rivières et cours d'eau. Ses feuilles sont armées d'épines.


Utilisé par les indigènes à des fins multiples: Utilisation de la feuille pour confectionner des paniers, du tronc pour la construction de maisons et l’huile est utilisée contre les rhumatismes, l’arthrite.

  • Liane Réglisse, Grain l'église ou graine de Jéquirity



Aussi appelée "Œil-de-pigeon" au Brésil (olho de pomba). Cette graine provient de la cosse de type haricot d'une plante grimpante. Elle ressemble à une coccinelle avec sa tâche noire.

 

La graine de Jupati provient d'un palmier Brésilien dont la hauteur peut atteindre 45 mètres. Leurs fruits sont mangeables et la chute (l'automne) de graines est spontanée quand ils atteignent la couleur marron foncé. On le rencontre au bord des rivières et cours d'eau. Ses feuilles sont armées d'épines.


Utilisé par les indigènes à des fins multiples: Utilisation de la feuille pour confectionner des paniers, du tronc pour la construction de maisons et l’huile est utilisée contre les rhumatismes, l’arthrite.

  • Açaï

L'Açai est une baie qui est produite par les palmiers d'açai, aussi appelés "palmier pinot", et qui poussent dans les forêts humides de l'Amazone au Brésil.

Il est connu par les indigènes sous le nom de içá-çai, qui signifie « le fruit qui pleure ».

L'açaï pousse en grappe d'une multitude de petites baies mauves.

L'açaï est un aliment très important pour les habitants d'Amazonie, où il est consommé depuis les temps pré-colombiens. La baie d'açai a été employée la première fois par les tribus de la jungle d'Amazone comme traitement pour différents maux, avant d'être présentée au monde occidental dans les années 90.

L'Açaí contient de très hauts niveaux d’antioxydants, des Acides Gras Oméga (des huiles bénéfiques), du Fer, des Acides aminés, des Fibres et beaucoup des vitamines et des minéraux.

Chaque arbre de paume d'açai produit autour d'environ 20 kilogrammes de fruit par an et le vin produit par ce fruit est devenu le produit le plus important en termes de finances après les produits de forêt en bois. Belem au Brésil utilise maintenant plus de 30.000 personnes quotidiennement pour suivre son énorme demande.

Ainsi, les populations auront de plus en plus tendance à protéger la forêt Amazonienne, source de revenu, au lieu de la détruire....

  • Buriti


Le palmier Buriti (Mauritia vinifera) est une espèce typique des palmiers des berges des zones marécageuses. Il peut mesurer de 30 à 40 mètres de haut et produire jusqu’à 8 inflorescences par an, chacune donnant 900 fruits ! Ces fruits à coque dure contiennent une pulpe comestible jaune orangée riche en huile et traditionnellement utilisée par les indigènes pour se protéger des brûlures causées par les rayons du soleil.


Dans le langage des indiens Tupi-Guarani, son nom veut dire « celui qui contient de l’eau ». C'est un arbre sacré pour les populations (il est d’ailleurs appelé « arbre de vie ») du fait de ses multiples usages.Toutes les parties de l’arbre peuvent être utilisées, que ce soit pour la construction des habitats et des toits, la médecine, l’alimentation… Des chercheurs brésiliens affirment même que consommer les fruits frais du palmier Buruti constitue la meilleure source naturelle alimentaire de provitamine A au Brésil. L’huile extraite de ses fruits est prisée en cosmétique car elle est riche en acides gras et a des propriétés émollientes qui rendent la peau et les cheveux doux et soyeux. les troncs servent de charpente pour les constructions, les feuilles servent à confectionner des sacs, des paniers et des chapeaux, et les fruits sont très utilisés dans l’alimentation pour préparer des compotes ou même du vin.

  • Bacaba

Ce palmier à tronc unique atteint jusqu'à 20 m de hauteur et 15 à 25 cm de diamètre. On le trouve dans les forêts tropicales dans le nord de l'Amérique du Sud, particulièrement dans les états amazoniens du Pará et de Amazonás.

Une boisson huileuse appelée « vinho de bacaba »est préparée avec les fruits de ce palmier; on la consomme mélangée avec de la farine de manioc et du sucre. On tire une huile semblable à l'huile d'olive de ses graines. Avec son bois, on fait des manches pour différents outils. Les palmes servent à fabriquer des sacs et à recouvrir les toits. La plante est utilisée pour traiter l'asthme.

  • Pataua

Le Pataua est un grand palmier à tronc unique de15 à 25m de hauteur. Le Pataua est présent sur les basses terres du nord de l'Amérique du Sud, de la Bolivie au sud au Panama au nord, et de Belem (Brésil) à l'est au Chocó (Colombie) à l'ouest.

Ce palmier est largement utilisé à travers tout le bassin Amazonien pour son bois, ses fibres et ses fruits comestibles. Les peuples indigènes la considèrent comme l'huile la plus fine fournie par une plante de la forêt. Il y a plusieurs usages médicinaux indigènes de ce palmier. Seule ou mélangée a du miel et du citron, l'huile de Pataua est considérée comme un traitement pour les infections bronchiques et pulmonaires mineures.

Tous droits réservés

All rights reserved